Aimer son enfant malgré tout

Ce soir Charlie est allée au lit à 19h59 pile, car à 20h débutait le documentaire intitulé « Aimer son enfant malgré tout » du réalisateur Jean-Claude Lord qui rencontre des parents d’enfants atteints de maladies  » invisibles » comme le syndrome de Tourette et l’autisme.

Charlie n’as pas exactement ce type de maladie mais ouf… ce qui était partagé par les familles dans ce documentaires sont tellements prêt de notre réalité, je dois avouer que cela m’a bouleversé pas mal.

Une maman qui écrit pour se vider le coeur (tiens tiens ça me rappelle quelqu’un!), une autre qui dit que son conjoint est la seule personne au monde qui comprend vraiment la situation vécue au quotidien, le choix de placer ou non un enfant lorsqu’on n’arrive plus à en prendre soin adéquatement, les tests de cocktails de médicament sans fin, mais surtout, le manque flagrant de ressources pour les parents.

Une maman dit que pour avoir des services de son CLSC local, elle doit demander à Ste-Justine de ne plus traiter son enfant… ça fait beaucoup de sens n’est-ce pas? C’est pourtant pas mal ce qui se passe… aucun service dans les villes, aucun support, pas de répit.

Une maman qui dit « on m’a donné le diagnostic puis on m’a dit de retourner à la maison et de lire sur Internet ». On a eu exactement la même chose, et ça me choque. Il y a un peu n’importe quoi sur Internet, on ne sait pas départager le vrai du faux, et en plus, on y retrouve souvent les cas les plus graves seulement… de quoi se faire peur à n’en plus finir!

Une pshychiatre qui dit « je me rend compte qu’il est important de donner la place aux parents de parler lors de nos séances, car juste d’en parler aide »… est-ce étonnant? Vraiment? Je ne veux pas être méchante, au contraire… mais c’est un peu normal! Il y a tellement peu d’endroit où on peut échanger sur le sujet avec des gens qui nous comprennent, il va de soi que le 5 minutes de plus qu’un médecin ou un spécialiste de la santé quel qu’il soit prend pour nous écouter à un impact énorme.

J’ai passé à nuit à écrire un long article dans ma tête, et ce matin il ne sort pas vraiment, mais je tenais tout de même à en parler un peu.

Le documentaire est en redifusion à Canal Vie le jeudi 9 décembre à 15h, dimanche 12 décembre à 19h. Si vous voulez un apperçu de la vie des parents qui ont des enfants différents, c’est à mettre à votre agenda.

5 Réponses à Aimer son enfant malgré tout