CLSC: ZÉRO… le Flores: 10 sur 10!

Ça y est… après plus d’un an et demi d’attente, Charlie a enfin une place en garderie. Elle débutera dans 2 semaines environ, et nous avons très hâte!

Enfin, Charlie pourra socialiser avec d’autres enfants, ce qui sera très bon pour elle.

Et nous pourront souffler un peu en ayant des frais de garde beaucoup moins élevés, et plus de temps pour travailler.

Honnêtement, nous sommes toutes les deux un peu « sur le cul » comme on dit! Après une attente aussi longue, de voir que tout c’est réglé en 48 heures nous dépassent… c’est comme si c’était trop facile. Vous auriez dû nous voir lors de la visite de la garderie… on a presque manqué de mots je crois!

Tout cela mérite à mon avis un petit récapitulatif, question de remercier la personne qui a aidé… et de présenter les faits tels qu’ils le sont réellement.

Il y a de cela 1 an et demi environ, nous avons demandé à la psychoéducatrice du CLSC en charge du dossier de Charlie de nous aider à trouver une place en garderie.

Comme il existe un programme de soutien pour les enfants handicapés, il fallait passer par les CPE de la région: le CLSC a supposément 5% de places réservés pour les enfants qui ont des besoins spéciaux.

Après plusieurs mois, la psychoéducatrice nous avise qu’il y aura peut-être une place dans un des CPE… mais malheureusement encore quelques mois plus tard on se fait dire que ce ne sera pas possible… une question de budget ou autre raison nébuleuse.

Puis, récemment, une visite dans un autre CPE qui ont peut-être une place en septembre. Cette fois-ci, la rencontre se fait avec la travailleuse sociale et l’éducatrice spécialisée de Charlie qui vient du centre le Flores.

Le CPE n’est pas très ouvert à l’idée d’accueillir Charlie, et envoi sa décision finale par message téléphonique quelques jours plus tard. Verdict: ils ne prendrons pas Charlie parce qu’elle ne marche pas. (euuuu vous avez dit quoi? Parce qu’elle ne marche pas? Et bien… aussi bien fermer la pouponnière!)

C’est étrange que tout cela arrive la semaine où il y a un reportage sur la discrimination dans les CPE…!

Et là, ce fut assez. L’éducatrice spécialisée de Charlie (qui vient du Flores), a décidé de prendre le dossier en main pour que ça bouge.

Résultat? Quelques heures avant son départ pour les vacances, elle a fait des appels, et elle nous a trouvé 3 garderies potentielles, dont une qui voulait nous rencontrer le lendemain.

Nous sommes donc aller visiter la garderie en question, et en quelques minutes tout était réglé, Charlie a sa place! On s’est même fait dire « c’est l’fun des enfants qui ont des besoins spéciaux, ils sont souvent les plus attachants »…

Je vous laisse tirer vos conclusions sur tout cela…

De notre côté nous allons remercier chaudement l’éducatrice de Charlie qui fait toute la différence dans sa vie en ce moment!

Une réponse à CLSC: ZÉRO… le Flores: 10 sur 10!