Lundi

La pression retombe pour vrai maintenant. Le séjour à l’hôpital était nécessaire, il permet de se familiariser avec son enfant dans un cadre sécurisant, mais c’est aussi un très grand stress. C’est angoissant, car on a l’impression d’être sous une loupe continuellement pour s’assurer qu’on sera de « bons » parents. Le fait d’être à la maison et de vivre les choses à notre rythme est ensuite TRÈS agréable!

On fait une super équipe: quand une a besoin de dormir, l’autre prend la relève. Nous travaillons super bien ensemble et on profite pleinement de ces moments magiques que sont les premiers jours avec notre petit être si précieux.

Aujourd’hui, un moment très touchant: Charlie a fait la rencontre de son parrain Benoît et de sa conjointe. Nous savons qu’elle l’aimera beaucoup, et que ce sera toujours réciproque, et nous avons bien hâte de voir évoluer cette relation privilégiée

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire